Devblog #19 - Dragon Aube

20 déc. 2021

Il y a de cela quelques années  (2017) J'ai commencé avec Aurore à développer un jeu type RPG.

Après quelques mois de développement on est arrivés à une version avancée, laquelle une fois de plus je n'ai jamais sortie.

J'ai décidé de me rattraper et j'ai ressorti ce projet des cartons.

Une version sur navigateur vous permet de jouer sans rien installer du tout. il vous suffit de cliquer sur ce lien.

https://dragonaube.simercastudio.com

Présentation

Scénario

Saan était un Démon, création du dieu Uil, il fut longtemps son plus grand serviteur. À la création du monde, Saan avait était rejeté par les siens, différent dès les premiers événements, il fut tout de suite distingué comme un démon, il convoitait richesses et pouvoirs plus que tout le reste, et faire payer au prix du sang, chaque être se dressant sur son passage.

Saan était puissant, il était l'aîné d'Uil, il avait d'ailleurs hérité d'une grande majorité de sa puissance, néanmoins ses frères Mafar, Phelor et Cammy n'eurent jamais douté de leur capacité, de leur intelligence comparée à la force brute de Saan, et Uil les considérait eux, bien plus que son aîné.
Pris de jalousie, il voulut à tout prix avoir le contrôle sur le nouveau monde, qui n'était alors qu'à ses débuts, il fallut attendre l'arrivée de Venma, grande prêtresse et première fille de Mafar, pour voir apparaître la Lumière. Elle eut décidé d'éclaircir les ombres afin que chacun puisse trouver son chemin. Et peu de temps après, des chemins furent tracés.
Saan décida à tout prix de mettre fin à toutes les actions que ses frères avaient mises en place. Quand ils érigèrent des monts, il les détruisit, quand ils firent glisser des fleuves, il les assécha, ne laissant plus aucune trace de vie sur son passage.


Lasse de toutes ces viles actions, Mafar pris la décision de mettre fin à la vie de Saan. De rage, il partit seul, son espadon tenu fermement des deux mains, chaque pas écrasait peu à peu la liberté de Saan, et quand il se trouvèrent face à face, le monde en fut marqué, et encore aujourd'hui les traces de ce cataclysme sont encore visibles, et le resterons à jamais. Mafar ne survit pas à ce pénible combat, et Saan a usé de nécromancie afin de pouvoir se garder en vie face à une telle férocité. Il était dorénavant pris entre deux mondes. Celui des morts, et celui des vivants.


Phelor, Camy et Venma profitèrent de cette faiblesse, et le bannirent à jamais au fond de l'Enfer. Un asile qui n'aurai jamais dû prendre fin...

Venma était grande, svelte, et sa grande chevelure argentée se laissait traîner le long du sol, jamais il ne se salirent, effleurer ses cheveux était comme hériter d'une bénédictions et de toute la Lumière de ce monde.

Il lui fallu des décennies afin de reconstruire les dégâts du cataclysme de Saan, et elle avait pris la décision de canaliser la Lumière dans une grande boule d'énergie qui surplombait l'ensemble du monde, pour que les ténèbres jamais ne reviennent.

Malheureusement, au bas fond du monde, même la plus grande des lumières n'aurait pu réchauffer les cœurs asséchés.

Elle eu deux fils Zaardy l'aîné et Danrid, qui l'aidèrent à construire le monde.
Quant à Phelor et Camy ils avaient alors pris le pouvoir sur l'ensemble du nouveau monde, et guidé d'une main de fer l'ensemble des être vivants. Luttant à chaque moment pour contenir les ténèbres qui sévissaient encore dans les bas fonds.

Les années passèrent et l'union qui faisait la force de cette famille fut mise à l'épreuve. Uil qui auparavant n'avait jamais interféré dans les affaires de ses enfants, plongea dans le nouveau monde dans un torrent de flammes, car grâce à la Lumière de Venma, tout ce qui était ténèbres fut consumé afin que nul démon ne puisse jamais faire réapparition, mais Uil n'était pas un Démon, il était le créateur, et jamais il ne suivit de lumière il n'en avait guère besoin. Et aucun feu ne pouvait le consumer. Il était au-delà de tout ça, néanmoins, il en reste écrit que dans les apparences et à cause de la Lumière de Venma il apparut comme une grande silhouette incandescente.

Uil ne juge les être ni par leur apparence ni par leurs actes, mais par leurs motivations.
Sa décision fut prise instantanément, et quand il quitta le nouveau monde, la Lumière de Venma fut consumée par les ténèbres.
Impuissante face à cela elle mourut d'épuisement en tentant de ramener la lumière sur les Terres qu'elle avait nommé Vidie en l'honneur d'un dragon alors encore inconnu de tous.

Vidie était un Dragon ancestral, la seule qui ait jamais existé sur les terres du nouveau monde. Alors créée par Venma lors du cataclysme, elle l'avait plongée dans un sommeil si profond que seul les cris du cœur du nouveau monde pouvaient la réveiller.
Vidie était, car Venma créa la Lumière , quand elle aperçu la grandeur de son monde, la quantité de ténèbres qui la recouvrait, elle eu l'idée de faire appel au souffle ardent d'un dragon ancestral afin d'illuminer ses terres, elle avait alors canalisé toute la puissance de feu de Vidie, dans une énorme boule d'énergie, et lorsque son travail fut achevé, elle la plongea dans un sommeil profond. Elle était alors la gardienne des terres, et espérez ne jamais la voir se réveiller.


Alors qu'Uil avait éteint le feu ardent lors de son seul et unique séjour, le monde se mourrait dans les ténèbres, alors le Dragon s'éveilla.

Un tremblement de terre fut perçu sur toute la surface du monde, Phelor et Camy, cherchaient en vain la provenance de ce cataclysme.
Enterré au plus profond des ténèbres Saan fut pris d'un sourire en coin, il sentait, une catastrophe imminente.
Un cri de terreur vient interrompre les tremblements, c'est alors que Vidie sortit de sous la terre et pris un envol qui surplombait l'ensemble du nouveau monde alors toujours dans les ténèbres.
Elle se dirigeait vers la boule d'énergie aujourd'hui éteinte qui autrefois éclairait l'ensemble de la terre, et d'un grand souffle de feu, la raviva.
C'est alors que Uil fit une apparition, nul ne pouvait s'opposer à lui. Défaire une de ses décisions, amènerait de lourdes conséquences , et ce fut le cas.
Uil pris la tête de Vidie, sa main faisait 5 fois la taille du dragon. Stoppant en même temps le souffle qui ravivait le feu éternel. Et d'une seule pression, ôtat la vie de Vidie, qui s'écrasa au sommet d'une falaise.

Une partie du monde était encore plongée dans les ténèbres quand à l'autre partit, bénéficier maintenant du nouveau feu ardent de la boule d'énergie, seul vestige du dernier souffle du dragon ancestral. Uil décida qu'il en serait ainsi. Les ténèbres et la Lumières vivrons dans le même monde...

Captures

Jouez maintenant

Jouez sur navigateur

Ayrton

J'aime faire des choses parfois inutiles 😅